Letter - FR

Cher citoyen,

Cela fait longtemps que nous n’avons pas parlé. Je pense qu'il est temps pour nous de renouer les liens.

Je sais que ces dernières années n’ont pas été faciles. Beaucoup de choses ont changé depuis que la famille s'est réunie – et s’est agrandie. Nous avons presque réduit en cendres notre maison – deux fois en fait – puis nous l'avons reconstruite ensemble par la sueur et les larmes. Nous avons abattu un mur, un mur qui représentait la peur. Nous avons aussi facilité le déplacement de nos concitoyens, pour leur travail ou leur étude, ou pour aller en vacances.

Tant de choses ont changé depuis nos premiers jours ensemble. Nous sommes une vraie famille maintenant. Nous avons accompli de grandes choses. Le travail que nous réalisons, notre qualité de vie, la façon dont nous veillons les uns sur les autres – nous devrions être très fiers de tout cela. Nous n’avons jamais été aussi en forme. Le monde entier nous envie notre richesse culturelle (as-tu vu toutes ces files de touristes ?).

Cependant, nous ne pouvons pas nous concentrer sur le passé, ni rester figés dans le présent.

C'est la raison pour laquelle je t’écris cette lettre. Si nous voulons trouver un moyen de sortir de cette phase incertaine, nous devons trouver un moyen de façonner l'avenir ensemble.

 

Parfois tu as peut-être eu l’impression que j’étais le seul à faire la conversation. Mais j’essayais certainement de faire de mon mieux pour subvenir à tes besoins, à nos besoins, afin de rendre notre maison plus sûre et plus agréable. Mais, porté par cette ambition, je me suis peut-être trop enfermé dans ma propre bulle, je me suis laissé emporter par mes projets, à savoir agrandir la maison, m’occuper des factures, de tous les nouveaux arrivants.

 

Te souviens-tu de la fois où tu m’as expliqué comment cette relation était censée fonctionner ? Eh bien je veux être clair avec toi. Voilà comment j’aimerais te reconquérir.

Tout d'abord, clarifions à nouveau les règles de notre maison, des règles que nous avons décidées être non négociables, que ce soit pour nous comme pour les nouveaux arrivants. Sous ce toit, la dignité de chaque personne doit être respectée, point. Nous acceptons que chacun soit libre d’avoir des croyances différentes et de les pratiquer, à condition que cela ne nuise pas à la communauté. Garder ces règles n'a pas toujours été facile, mais nous savons tous les deux à quel point ces valeurs sont importantes. Et puis c’est aussi une question de confiance. C’est un point essentiel. Et nous sommes tous concernés. Tout cela constitue l’accord entre nous. (Une autre chose que le monde nous envie, en fait.) Dès lors, tous ceux qui ne respectent pas ces règles ne sont plus les bienvenus ici.  

Je comprends que tu puisses avoir l’impression de ne pas toujours avoir été au centre de mon attention. Mais laisse-moi t’assurer quelque chose, tu l’as toujours été ! J’ai toujours travaillé dur pour que les magasins restent ouverts, et que les étagères soient bien remplies, pour que nos quartiers soient sûrs, et pour que la famille reste unie.

Maintenant nous abordons un sujet qui, je le sais, t’inquiète, en fait nous inquiète tous particulièrement : la sécurité. Surtout après les choses terribles que nous avons vécues récemment dans tant d’endroits différents. Nous travaillons à renforcer nos frontières, nous travaillons aussi à un système de haute technologie pour la lutte contre le terrorisme qui nous aide à obtenir toutes les informations dont nous avons besoin. Nous travaillons même pour rassembler nos forces armées.

Mais quand on parle de sécurité, on parle aussi de l’opportunité d’aller de l’avant. Nous avons concrétisé plusieurs bonnes idées pour créer des emplois, en particulier pour les jeunes, et pour faire en sorte que chacun bénéficie de la formation dont il ou elle a besoin. Ceci s'applique à différents domaines, que ce soit dans les laboratoires, dans les magasins ou sur les chantiers. Nous voulons nous assurer que personne ne soit mis de côté.

Le monde change si vite aujourd’hui. Tant de pays qui avaient l’habitude d’acheter nos produits fabriquent les leurs maintenant. Nous devons trouver de nouvelles manières de rester à la pointe — de nous assurer que nous puissions tous en bénéficier. Ensemble, nous pouvons être si forts. Si créatifs. Le monde n'est pas quelque chose dont nous devrions avoir peur. Ensemble, nous devons élaborer une nouvelle stratégie globale afin de pouvoir continuer à faire figure de chef de file.

Être créatif, savoir travailler ensemble, même peut-être avec des robots, voilà les compétences dont les citoyens auront besoin. (Les valeurs aussi doivent être enseignées : pensez aux « règles de la maison » !). Nous devons apprendre comment poser les bonnes questions, comment penser différemment en sortant des sentiers battus (d’ailleurs, cela ne vaut pas uniquement pour nos enfants !).

Dans cette lettre, j’ai fait de mon mieux pour partager avec toi mon point de vue sur la situation. Voici deux choses sur lesquelles je veux m’engager à nouveau : décrocher le téléphone quand tu appelleras ; et ne pas promettre des choses que je ne serai pas capable de réaliser (garde cela en mémoire : si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est sans doute le cas).

J'espère que cela aidera à renforcer notre confiance mutuelle. J’attends de tes nouvelles.

 


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.

We use cookies on this site to enhance your user experience. By clicking any link on this page you are giving your consent for us to set cookies. To find out more read our Privacy Policy.